Accueil | Set as homepage | Add to favorites |

Rechercher dans le site   {RECHERCHES AVANCÉES} »
Sections




email Envoyer à un ami | print Version à imprimer |

En Chine, 54 espèces d'animaux sauvages terrestres peuvent être exploitées commercialement

par on

image

Chine : 54 espèces d'animaux sauvages terrestres peuvent être exploitées commercialement

Dans le « Catalogue des animaux sauvages terrestres exploitables à travers l'apprivoisement et la reproduction » publié le 12 août par l'Administration nationale des Forêts, 54 animaux sauvages terrestres, dont le daim, l'autruche africaine, le dindon, la grenouille chinoise, le crocodile de baie, le scorpion, etc., sont classés comme espèces qui pourront faire l'objet d'une exploitation commerciale à travers l'apprivoisement et la reproduction.

Si ces animaux sauvages ont été intégrés dans le « Catalogue », c'est que la Chine possède déjà des techniques sûres d'apprivoisement et de reproduction de ces espèces. A ce propos, un fonctionnaire de l'Administration nationale des Forêts a fait savoir que pour que des animaux sauvages puissent être élevés légalement, il est nécessaire de faire connaître au public les espèces qui peuvent être apprivoisées et reproduites en Chine, et que cela devra permettre d'empêcher l'infiltration sur le marché d'animaux sauvages illégalement chassés et de renforcer la surveillance d'autres espèces introduites de l'étranger.

A l'heure actuelle, on observe en Chine de nombreux agissements qui mettent en péril l'existence des animaux sauvages. Sur le plan de leur apprivoisement et de leur reproduction, par exemple, pressés d'aboutir à des avantages immédiats, certains se sont consacrés à l'exploitation de certaines espèces avec des techniques d'élevage qui ne répondent pas vraiment à toutes les exigences de sécurité. Pour assurer la provenance de certaines espèces, ils sont allés jusqu'à se livrer à une chasse fébrile, voire à une incubation artificielle des ?ufs ou à un élevage des oisillons ou de jeunes animaux sauvages qu'ils ont ramenés ou capturés afin de les livrer plus tard au commerce. Tout cela a porté gravement atteinte à la protection des espèces animales sauvages.

Toujours selon le même responsable de l'Administration nationale des Forêts, la Chine va continuer à déployer des efforts pour contrôler l'apprivoisement et la reproduction d'animaux sauvages et accélérer le passage de la chasse à l'élevage en matière d'exploitation des animaux sauvages.

8604 fois lus

Est-ce que vous avez aimé l article?

1 2 3 4 5 Rating: 3.80Rating: 3.80Rating: 3.80Rating: 3.80 (total 139 votes)
{LES ARTICLES LES PLUS LUS}
{ARTICLES LES PLUS ENVOYÉS PAR EMAIL}