Accueil | Set as homepage | Add to favorites |

Rechercher dans le site   {RECHERCHES AVANCÉES} »
Sections




email Envoyer à un ami | print Version à imprimer |

Beaucoup plus de noms que d'espèces d'animaux marins

par on

image

Parmi les 122 500 espèces marines connues à ce jour, un tiers d'entre elles, rigoureusement identiques, portent des noms différents, ce qui complique la vie des scientifiques, expliquent les membres d'un projet international de recensement des animaux marins dans le monde.

«Pour convaincre que des poissons ou d'autres espèces marines sont en danger d'extinction, il faut que cela repose sur un recensement valide», explique Mark Costello de l'Université de Auckland en Nouvelle-Zélande, co-fondateur du projet «Word Register of Marines Species», dans un communiqué.

Plus de 56 000 noms attribués à la faune aquatique recouvrent en fait des espèces identiques, baptisées au fil de leurs mises au jour successives par leurs découvreurs, ont précisé mercredi des responsables de ces travaux.

Et la création au milieu du 18e siècle du système scientifique moderne de classification des espèces n'a pas suffi à enrayer cette profusion de noms.

L'éponge Halichondria panicea, qui a accumulé 56 noms depuis sa première description en 1766, bat tous les records.

Il faut avouer qu'il s'agit d'un véritable caméléon des mers: elle prend différentes apparences, occupe plusieurs types d'habitats, peut flotter ou s'accrocher sous des rochers, mais exhale toujours une odeur de poudre à canon.

«Ce projet va améliorer les informations essentielles afin que les scientifiques puissent surveiller les pêcheries, les espèces envahissantes, et celles menacées ainsi que le fonctionnement de l'écosystème marin», poursuit Mark Costello.

Le recensement «éliminera la confusion sur les différents noms et leur orthographe latine», ajoute-t-il.

Les concepteurs du projet prévoient de terminer le recensement des espèces marines d'ici octobre 2010, a expliqué à l'AFP Edward Vanden Berghe, qui dirige l'Ocean Biographic Information System à l'Université Rutgers (New Jersey).

Source:Ciberpresse.


3553 fois lus

Est-ce que vous avez aimé l article?

1 2 3 4 5 Rating: 3.56Rating: 3.56Rating: 3.56Rating: 3.56 (total 61 votes)
{LES ARTICLES LES PLUS LUS}
{ARTICLES LES PLUS ENVOYÉS PAR EMAIL}